OBSERVATOIRE SCIENCES ET SOCIETE . MESRI - AMU    

Projet soutenu et financé par le ministère de l’Enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation, coordonné au sein d’Amu par le laboratoire Mesopolhis (UMR 7064)

Durée : 2022 - 2024

Financemement : 250 000€

Porteur : Mesopolhis

Coordinatrice de projet

Sylvia Girel, Professeur des universités, Mesopolhis – sylvia.girel@univ-amu.fr

Equipe projet

Élisa Ullauri (Postdoctorante, Mesopolhis) – elisa.ullauri@gmail.com

Maria-Elena Buslacchi (Postdoctorante, Mesopolhis) – mariaelena.buslacchi@univ-amu.fr

Gloria Romanello (post doctorante, Mesopolhis) - glo.romanello@gmail.com

Partenaires

Sophie Gebeil, Maitre de conférences, Telemme sophie.gebeil@univ-amu.fr et

Alexandre Joux, Maitre de conférences-habilité à diriger des recherches, Ejcam, Imsic alexandre.joux@univ-amu.fr

Judith Dehail, Maitresse de conférences, Allsh, Lesa judith.dehail@univ-amu.fr

Contact Mesopolhis

Adrien Chateaureynaud (Secrétaire Général, Mesopolhis) adrien.chateaureynaud@sciencespo-aix.fr

La culture – sous toutes ses formes, scientifique, artistique, numérique, historique, médiatique, sportive, etc. - , la diffusion et la construction des savoirs figurent parmi les missions fondamentales des universités, et constituent le socle de notre vie en société. La création d’un Observatoire des publics et des pratiques de la culture vise à évaluer les actions de l’établissement et à répondre à une demande croissante d’études de publics (en interne mais aussi de la part des partenaires sur le périmètre d’AMU : structures et institutions culturelles et de loisirs, collectivités territoriales, réseaux de diffusion de la culture scientifique, etc.). Les recherches, enquêtes et expertises produites, en plus d’amener des résultats et analyses, permettront de faire des préconisations pour une meilleure compréhension des conditions favorables au dialogue Sciences et société et au transfert de connaissances. La création de ce dispositif d’évaluation quantitatif, qualitatif, exploratoire et interdisciplinaire, construit et élaboré par des enseignants-chercheurs spécialistes du sujet, en lien avec la formation, répond à cette nécessité de connaitre et décrire les publics et leurs pratiques dans tous les domaines de la culture, de mieux évaluer et comprendre les formes de diffusion, les dispositifs de médiation et les logiques d’appropriation à l’œuvre dans la construction des pratiques.