PROCLIMEX . ANR    

Les expertises dans les procès climatiques : fabrique, usages et réception

Durée :

Financemement :

Porteur :

Coordinateur de projet

Christophe Traïni, Professeur des universités en science politique à Sciences Po Aix, Mesopolhis - christophe.traini@wanadoo.fr

Parmi toutes les questions que pose cette nouvelle forme de mobilisation que sont les procès climatiques, l’équipe de PROCLIMEX se propose de s’intéresser à l’enjeu de l’expertise.

Enjeu fondamental pour les requérants, qui, pour faire valoir efficacement un point de vue déterminé au service de la cause climatique, n’ont d’autre choix que de s’approprier des connaissances et données d’origines variées, à la fois techniques, complexes et pluridisciplinaires (scientifiques, socio-économiques et juridiques) et de construire sur ces bases un dispositif expert bien souvent enrichi par des connaissances profanes (témoignages de victimes par exemple).

Enjeu fondamental aussi pour l’issue du procès, qui s’avère largement déterminée par ces dispositifs experts au cœur des stratégies judiciaires des requérants. Ainsi, les procès climatiques sont un lieu privilégié pour étudier la construction d’une expertise climatique, ses usages et réception par la société, à travers l’institution du procès.

Mots-clés : Changements climatiques ; contentieux ; science ; modélisation ; données ; expertise ; procès ; tribunaux ; juges ; mobilisations ; cause ; associations ; recours ; droit ; droit de l'environnement ; éthique ; justice ; politique climatique ; ambition ; citoyen ; démocratie