TRAÏNI Christophe

Coordonnées

christophe.traini@sciencespo-aix.fr

Les recherches de Christophe Traïni portent sur la sociologie du militantisme et des mobilisations collectives. Il a publié, par exemple, La cause animale (PUF, 2011). Il a dirigé les ouvrages collectifs Émotions… mobilisation ! (Presses de Sciences Po, 2009), La démocratie des émotions. Dispositifs participatifs et gouvernabilité des affects,(avec Loïc Blondiaux, Presses de Sciences Po, 2018).

Fonctions

Professeur de science politique

Habilitation à Diriger des Recherche – Université Paris 1 Panthéon- Sorbonne – 5 juin 2007 – garante Johanna Siméant

Membre junior de l’Institut Universitaire de France – 2008-2013

Médaille de bronze du CNRS 2005

Doctorat en science politique – IEP d’Aix-en-Provence – 1998 – sous la direction d’Yves Schemeil

Domaines des recherches

Sociologie du militantisme et des mobilisations

Protestations morales, action collective et émotions

Animation scientifique, reponsable de programme

Organisation d’événements scientifiques
– Co-organisateur avec Maurice Olive de la journée d’étude « Territoires de mobilisation. Action publique et contestation entre expertises et émotions », SciencesPo Aix, 28 mai 2018.
– Co-organisateur avec Martina Avanza et Stéphanie Dechezelles de la journée d’étude « Ethnographie comparée du politique et régulation normative des émotions », CHERPA et groupe de projet AFSP « EthnoPol – Ethnographie politique », SciencesPo Aix, 30 mai 2017.
– Co-organisateur avec Loïc Blondiaux du colloque international GIS Démocratie et Participation – CESSP- CHERPA, « La démocratie participative et délibérative : refoulement ou formalisation des émotions ? », le 16 et 17 juin Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ce colloque a débouché sur la publication de Loïc BLONDIAUX, Christophe TRAÏNI (dir.), La démocratie des émotions. Dispositifs participatifs et gouvernabilité des affects, Paris, Presses de Sciences Po, 2018.
– Co-organisateur, avec Amin Allal et Marine Poirier, de l’atelier doctoral du congrès de l’Association française de science politique, Paris, 9-11 juillet 2013 : « Faire face au bouleversement soudain du terrain de l’enquête. A l’épreuve du “ Printemps arabe ”».
– Co-organisateur avec Stéphanie Dechezelles, et responsable sur trois ans, de 2010/2013, du séminaire «Émotions, expertises et processus politiques ». Ce séminaire a débouché sur la publication de Christophe Traïni (dir.), Émotions et expertises. Les modes de coordination des actions collectives, Presses Universitaires de Rennes, collection « Res Publica », 2015.
– Organisateur du colloque « Les mobilisations collectives et les dispositifs de sensibilisation », IEP d’Aix-en-Provence. Les actes de ce colloque ont donné lieu à la publication de l’ouvrage Émotions… Mobilisation !, Paris, Presses de Sciences-po, 2009.

Direction de thèses
– Yves MIRMAN. Des engagements à l’épreuve du temps. La cause des disparus au Liban (2011-2018). Contrat doctoral MESR. Depuis le 16/10/2012 en co-direction avec Myriam Catusse (CR-CNRS IREMAM Directrice du département Études contemporaines à l’Institut français du Proche-Orient à Beyrouth), soutenance le 5 mars 2019.
– Marion DI MEO. Une démocratie à l’épreuve des mouvements sociaux : le cas du Chili post-dictatorial de 1988 à nos jours. Contrat doctoral MESR. A partir du 15/10/2014. Soutenue le 26 novembre 2018.
– Elodie PASTOR. Les grandes grèves dans les entreprises de la région PACA : analyse de leur traitement juridique et politique. Contrat doctoral – Université Aix Marseille Région. A partir du 26/02/2013 en co-direction avec Alexis Bugada (Professeur de droit à l’université d’Aix-Marseille). Soutenue le 4 décembre 2017.
– Aude Khalyla COEFFIC, Les mobilisations du Hezbollah et la cause palestinienne Les raisons évolutives des émotions militantes. Contrat doctoral MESR. A partir du 24/11/2011. Soutenue le 23 janvier 2018
– Julie RANNOUX, La prise en charge des populations migrantes dans l’action publique territoriale. Le cas de Marseille (1991-2012). Contrat doctoral MESR. A partir di 07/12/2010, en co-direction avec Stéphanie Dechezelles (MCF, IEP Aix-en-Provence). Soutenue le 19 janvier 2017.
– Coline MIAS. Action publique territoriale et pluralisme normatif au Maroc. La gouvernance urbaine à Salé. Contrat doctoral MESR. Depuis le 12/10/2015.

Participation à des projets et collectifs de recherche
– 2018 Participation à l’élaboration du projet CAUSECLIM « La cause climatique en procès » (responsable Sandrine Maljean-Dubois), LPED – DICE CERIC- CHERPA-Lyon 3. Projet non retenu par l’ANR.
– Depuis 2018, participation au projet de recherche CLIMARM, « Les procès climatiques. L’arme du droit dans la reconfiguration des revendications environnementales », financement de la région PACA.
– Janvier 2012. Porteur de projet ANR. Élaboration, coordination et soumission du programme de recherche MOBEMEX (Mobilisations, émotions et expertise) en réponse à l’appel à projets « Blanc – SHS 1 – Sociétés, espaces, organisations et marchés » de l’ANR. Ce programme impliquait 14 chercheurs et enseignants chercheurs, politistes et sociologues, et 3 partenaires (CHERPA, IEP d’Aix-en-Provence ; LABTOP -EA N° 2299 -UNIVERSITE PARIS 8 ; IREMAM -UMR n°6568). Ce projet n’a pas été retenu.
– Mars 2011. Porteur de projet ANR. Rédaction, coordination et soumission du programme de recherche EPMAC (Émotions, protestations morales et action collective) en réponse à l’appel à projet ANR EMCO. Ce programme impliquait 24 chercheurs et enseignants chercheurs, politistes et sociologues, et 3 partenaires (CHERPA, IEP d’Aix-en-Provence ; CESSP, Université-Paris 1 Panthéon-Sorbonne ; ISP- Université Paris Ouest – Nanterre La Défense, Ecole Normale Supérieure de Cachan). Ce projet n’a pas été retenu.
– En 2002-2004. Co-direction scientifique avec Sandrine Maljean-Dubois d’un programme collectif pluridisciplinaire de recherche portant sur « La mise en oeuvre de la directive européenne Natura 2000 : régulation des usages et confrontation de normes », bénéficiant d’une subvention du CNRS (Programme environnement, vie et sociétés). Cette recherche a donné lieu à la publication de Sandrine Maljean- Dubois et Jérôme Dubois (dir.), Natura 2000. De l’injonction européenne aux négociations locales, La documentation française, 2005.
– En 2002. Direction scientifique d’une équipe de 5 doctorants en vue de l’analyse des données électorales en région Provence Alpes Côte d’Azur. Ce travail collectif a donné lieu à la publication de l’ouvrage Christophe Traïni (dir.), Vote en PACA. Les élections 2002 en Provence-Alpes-Côte d’Azur, Paris, Karthala, 2004.

Productions

Ouvrages en nom propre
– Christophe TRAÏNI, The Animal Rights Struggle. An Essay in Historical Sociology Amsterdam University Press, 2016.
– Johanna Siméant, Christophe TRAÏNI, Bodies in Protest. Hunger Strikes and Angry Music, Amsterdam University Press, 2016.
– Christophe TRAÏNI, La cause animale (1820-1980). Essai de sociologie historique, Paris, Presses Universitaires de France, 2011.
Traduit en anglais The Animal Rights Struggle. An Essay in Historical Sociology et publié par les Amsterdam University Press, en 2016, dans la collection “ Protest and Social Movements” dirigée par Jan Willem Duyvendak et James M. Jasper.
– Christophe TRAÏNI, La musique en colère, Paris, Presses de Sciences-po, collection « Contester », 2008.
Traduit en anglais et publié par les Amsterdam University Press, en 2016, dans la collection “ Protest and Social Movements” dirigée par Jan Willem Duyvendak et James M. Jasper : Bodies in Protest. Hunger Strikes and Angry Music, with Johanna Siméant.
– Christophe TRAÏNI, Les braconniers de la République. Les conflits autour des représentations de la Nature et la politique, Paris, Presses Universitaires de France, 2003.

Direction d’ouvrages et de numéro de revue
– Avanza MARTINA, DECHEZELLES Stéphanie, TRAÏNI Christophe (dir.), numéro thématique « Ethnographie politique et comparative des émotions », Revue internationale de politique comparée, vol. 25, n°3-4, 2018.
– Fabien CARRIE, Christophe TRAÏNI (dir.), S’engager pour les animaux, Paris, « La vie des idées », Presses Universitaires de France, 2019.
– Loïc BLONDIAUX, Christophe TRAÏNI (dir.), La démocratie des émotions. Dispositifs participatifs et gouvernabilité des affects, Paris, Presses de Sciences Po, 2018, 245 p.
– Christophe TRAÏNI (dir.) ,Émotions et expertises. Les modes de coordination des actions collectives, Presses Universitaires de Rennes, collection « Res Publica », 2015.
– ChristopheTRAÏNI(dir.),Émotions…Mobilisation!,Paris,PressesdeSciences-po,2009.
– Christophe TRAÏNI (dir.), Vote en PACA. Les élections 2002 en Provence-Alpes-Côte d’Azur, Paris, Karthala, 2004.

Articles dans des revues à comité de lecture
– Christophe Traïni, « Entre pratiques intimes et sphère publique. Comment les engagements militants affectent la vie quotidienne ? », Sociétés contemporaines, vol. 123, no. 2, 2021 .
– Christophe Traïni, « Animal rights activists and the law: Repression or formalization of emotions? », The issues raised by animal ethics, CAIRN INTERNATIONAL EDITION, Volume 5, Issue 8, October 2021 [traduction d’un article publié en français dans Droit et société, 2014, N° 87/2].
– Christophe Traïni, « Los protectores de los animales y el derecho. Inhibición o formalización de las emociones? », Los desafíos de la ética animal, CAIRN MUNDO, Volumen 1, Número 12, 2021, [traduction d’un article publié en français dans Droit et société, 2014, N° 87/2].
– DECHEZELLES Stéphanie, TRAÏNI Christophe, « L’ethnographie comparée des émotions pour l’étude des processus politiques », Revue internationale de politique comparée, vol. 25, n°3-4, 2018.
– Christophe TRAÏNI, « L’“ordine liberale” e gli animali. Le origini del protezionismo nel mondo occidentale », Ricerche di storia politica, Bologna, Il Mulino, n°3, 2019, pp. 307-316.
– Christophe TRAÏNI, « Registres émotionnels et processus politiques », Raisons politiques, vol. 65, no. 1, 2017, pp. 15-29.
– Christophe TRAÏNI , “Opposing Scientific Cruelty: The Emotions and Sensitivities of Protestors against Experiments on Animals”, Contemporary European History, volume 23, issue 04, 2014, pp. 523-543.
– Christophe TRAÏNI, « Les protecteurs des animaux et le droit. Refoulement ou formalisation des émotions ? » ; Droit et Société, n° 87, 2014, p. 465-481.
– Christophe TRAÏNI , « Entre dégoût et indignation morale. Sociogenèse d’une pratique militante », Revue française de science politique, n°62 (4), 2012.
Article traduit en anglais : “Between Disgust and Moral Indignation. The socio-genesis of an activist practice”, Revue française de science politique (English), 2012/4 – Vol. 62.
– Christophe TRAÏNI, « Les émotions de la cause animale. Histoires affectives et travail militant », Politix. Revue des sciences sociales du politique, 2011/1, n° 93, pp. 69-92.
– Christophe TRAÏNI, « Des sentiments aux émotions (et vice-versa). Comment devient-on militant de la cause animale ? », Revue française de science politique, n°60 (2), 2010.
Article traduit en anglais : ”From Feelings to Emotions (and back angain). How does one become an animal rights activist?, Revue française de science politique (English), 60 (1), 2011.
– Christophe TRAÏNI « Dramaturgie des émotions, traces des sensibilités. Observer et comprendre des manifestations anti-corrida », ethnographiques.org, n° 21, novembre 2010.
– Christophe TRAÏNI, « L’appropriation du rap et du reggae. Néo-communisme et ethno-régionalisme à l’heure de la mondialisation », Communications, n°77, avril 2005.
– Christophe TRAÏNI, « Territoires de chasse », Ethnologie française, XXXIV, 2004, n°1.
– Christophe TRAÏNI, « Aficionados et opposants à la tauromachie. Les formes plurielles de la
civilisation », Politix. Revue des sciences sociales du politique, volume 16, n°64, 2003.
– Christophe TRAÏNI, « Les braconniers de la politique. Les ressorts de la conversion à Chasse Pêche Nature et Traditions », Les Cahiers du CEVIPOF, Paris, n°28, juin 1999.
– Christophe TRAÏNI, « Principio gerarchico, antropologia comparata e storia », Ricerche di storia politica, Bologna, Il Mulino, n°3, 1998.

Contribution à des ouvrages collectifs
– Christophe Traïni, « Les registres émotionnels des croisades morales. Indignation et histoire sociale des protecteurs des animaux », in Stève Bernardin (Dir) Croisades privées et problèmes publics. L’héritage sociologique de Joseph Gusfield, Rennes, PUR, 2022, pp. 49-65.
– Christophe TRAÏNI, « Procès fictifs, dénoncation et fabrique du droit légitime. Le cas du tribunal international de Monsanto », in Mathilde Hautereau-Boutonnet, Eve Truilhé-Marengo (dir.), Le procès environnemental, Paris, Dalloz, 2021.
– Christophe TRAÏNI, « Les émotions collectives dans les mouvements sociaux. La mobilisation des soutiens et des adversaires de la protection animale », dans Laurence Kaufmann & Louis Quéré (dir.), Les émotions collectives. En quête d’un « objet » impossible, Editions EHESS, Collection Raisons pratiques, 2020.
– Christophe TRAÏNI, “The Processes and Contexts of Emotional Involvement”, in Amélie Blom, Stéphanie Tawa Lama-Rewal (ed.), Emotions, Mobilisations and South Asian Politics, Routledge India, 2019.
– Christophe TRAÏNI, « Les formes plurielles d’engagement de la protection animale », dans Fabien CARRIE, Christophe TRAÏNI (dir.), S’engager pour les animaux, Paris, « La vie des idées », Presses Universitaires de France, 2019.
– Loïc BLONDIAUX, Christophe TRAÏNI, « Les émotions, angle mort et dimension essentielle de la participation politique », in Loïc Blondiaux et Christophe Traïni, (dir.), La démocratie des émotions. Dispositifs participatifs et gouvernabilité des affects, Paris, Presses de Sciences Po, 2018, p. 7-43.
– Christophe TRAÏNI, « Les mobilisations », dans Christophe Roux et Éric Savarese (dir.), Manuel de
science politique, Bruxelles, Larcier Eds, 2017.
– Christophe TRAÏNI, « La politisation des sensibilités. Au prisme de la protection des animaux », dans Alain Faure et Emmanuel Négrier, La politique à l’épreuve des émotions, Presses Universitaires de Rennes, collection « Res Publica », 2017.
– Christophe TRAÏNI, « Témoigner de l’immersion dans l’horreur. Un dispositif de sensibilisation au service d’une cause militante », Pierre Leroux et Erik Neveu (dir.), En immersion. Pratiques intensives du terrain en journalisme, littérature et sciences sociales, Presses Universitaires de Rennes, 2017.
– Christophe TRAÏNI, « Des dispositifs visant à la coordination des actions collectives », dans Christophe Traïni (dir.), Émotions et expertises. Les modes de coordination des actions collectives, Presses Universitaires de Rennes, collection « Res Publica », 2015.
– Christophe TRAÏNI, Entrée « Animal Rights Movement », in Snow, David A., Della Porta, Donatella, Klandermans, Bert, Mc Adam, Doug (eds.), The Wiley-Blackwell Encyclopedia of Social and Political Movements, Oxford, John Wiley and Sons Ltd, 2013.
– Christophe TRAÏNI, , « L’enfance et les sensibilités primordiales de la lutte pour la protection animale », dans Anne Muxel (dir.), La politique au fil de l’âge, Paris, Presses de Science Po, 2011.
– Christophe TRAÏNI, Entrée « choc moral » et « tradition » dans Olivier Fillieule, Lilian Mathieu, Cécile Péchu, Dictionnaire des mouvements sociaux, Paris, Presses de Sciences Po, 2009, p. 101-107.
– Christophe TRAÏNI, « Les victimes entre émotions et stratégies », dans Sandrine Lefranc et Lilian Mathieu (dir.), Mobilisations de victimes, Presses Universitaires de Rennes, 2009.
– Christophe TRAÏNI, Avec Johanna Siméant « Dispositifs de sensibilisation et dispositions militantes », in Traïni, Christophe (dir.), Emotions, mobilisation !, Presses de Sciences Po, 2008, p. 11-34.
– Christophe TRAÏNI, « L’opposition à la tauromachie », in Traïni, Christophe (dir.), Emotions, mobilisation !, Presses de Sciences Po, 2008, p. 193-213.
– Christophe TRAÏNI, « L’anticentralisme multiculturel de la Ligne Imaginot. Art occitan et échange de l’estime réciproque », dans Justyne Balasinski & Lilian Mathieu, Art et contestation sociale, Presses Universitaires de Rennes, 2006.
– Christophe TRAÏNI, « Les stratégies d’accréditation des acteurs locaux et les jeux de légitimité dans la mise en œuvre de la directive Natura 2000 », dans Sandrine Maljean-Dubois et Jérôme Dubois (dir.), Natura 2000. De l’injonction européenne aux négociations locales, La documentation française, 2005..
– Christophe TRAÏNI, « L’épicentre d’un “séisme électoral”. Le vote Front national en région PACA », dans Christophe Traïni (dir.), Vote en PACA. Les élections 2002 en Provence-Alpes-Côte d’Azur, Karthala, 2004.
– Christophe TRAÏNI, « Les frères ennemis de l’écologie politique. Corinne Lepage, Noël Mamère et Jean Saint-Josse », dans Christophe Traïni (dir.), Vote en PACA. Les élections 2002 en Provence-Alpes- Côte d’Azur, Karthala, 2004.
– Christophe TRAÏNI, « Arles, loin de la scène politique nationale », dans Bernard Dolez et Annie Laurent, Le vote des villes. Les élections municipales des 11 et 18 mars 2001, Paris, Presses de Sciences Po, mars 2002.
– Christophe TRAÏNI, « Les sociabilités musicales induisent-elles de nouveaux répertoires de prise de parole publique ? », Bastien François et Erik Neveu (dir.), Espaces publics mosaïques. Acteurs, arènes et rhétoriques, des débats publics contemporains, Presses Universitaires de Rennes, collection Res Publica, 1999.
– Christophe TRAÏNI, « Le militantisme “identitaire” : déplacer ou dépasser les frontières de la “politique” ? », C.U.R.A.P.P, La politique ailleurs, Presses Universitaires de France, mars 1998.

Comptes rendu d’ouvrages
– Compte rendu de l’ouvrage de Christian Le Bart, Les émotions du pouvoir. Larmes, rires, colères des politiques, Paris, Armand Colin, 2018, dans Pôle sud. Revue de science politique de l’Europe méridionale, vol. 2, n° 51, 2019.
– Compte rendu de l’ouvrage de Dominique Cardon et Jean-Philippe Heurtin, Chorégraphier la générosité. Le Téléthon, le don, la critique, dans Sociologie du travail, Vol. 60 – n° 2 | Avril-Juin 2018.
– Compte rendu de l’ouvrage de Sophie Lambert-Wiber et François Hourmant (dir.), L’animal et le pouvoir, Presses Universitaires de Rennes, 2016, dans la Revue française de science politique, 2017/4, (vol.67).
– Compte rendu de l’ouvrage d’Isabelle Sommier et Xavier Crettiez (dir.), Les dimensions émotionnelles du politique. Chemins de traverse avec Philippe Braud, Presses Universitaires de Rennes, 2012, dans la Revue française de science politique, 2013/3-4 (Vol.63).
– Compte rendu de l’ouvrage de Karine Lamarche, Militer contre son camp ? Des Israéliens engagés aux côtés des Palestiniens, Paris, Presses Universitaires de France, dans Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée [En ligne], Lectures inédites, mis en ligne le 23 mai 2014.
– Compte rendu de l’ouvrage de Susan J. Pearson, The Rights of the Defenseless. Protecting Animals and Children in Gilded Age America, Chicago, The University of Chicago Press, dans la Revue française de science politique, vol. 62 (5), 2012.
– Compte rendu de l’ouvrage de Jean-Marie Apostolidès, Héroïsme et victimisation. Une histoire de la sensibilité, Paris, Cerf, dans la Revue française de science politique, vol. 62 (2), 2012.
– Compte rendu de l’ouvrage de Loïc Lafargue de Grangeneuve Loïc , L’État face aux rave-parties. Les enjeux politiques du mouvement techno, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 2010, dans la Revue française de science politique, Vol. 61 (6), 2011/6.
– Compte rendu de l’ouvrage de Denis-Constant Martin, Quand le rap sort de sa bulle. Sociologie politique d’un succès populaire, Bordeaux, Mélanie Seteun/Paris, Irma, 2010, dans la Revue française de science politique, vol. 61(2), 2011.

Colloques internationaux et journées d’étude
– Communication : « Les procès environnementaux fictifs », Colloque à la Cour de Cassation, Le procès environnemental : du procès sur l’environnement au procès pour l’environnement, AMU – ENM- Mission de recherche Droit & Justice- Ceric, Paris, 21 octobre 2019.
– Discutant : deuxième journée d’étude Les procès climatiques, co-organisation CERIC/LPED/CHERPA/Université Lyon III Jean Moulin,Faculté des sciences, Marseille, 16 novembre 2018.
– Communication : « La simulation judiciaire comme mode de contestation », première journée d’étude Les procès climatiques, co-organisation CERIC/LPED/CHERPA/Université Lyon III Jean Moulin, Faculté de Droit et de Science Politique, Aix-en-Provence, le 24 mai 2018.
– Communication : « Entre mise à l’épreuve des émotions et formalisation d’expertise. La simulation judiciaire comme mode de contestation », séminaire Pragmatisme et conflictualité : la critique des pouvoirs en régime de controverse (responsables Francis Chateauraynaud, Jean-Michel Fourniau), EHESS, Paris, 16 mars 2018.
– Discutant : section thématique du congrès de l’AFSP, L’engagement des supporters de football dans l’espace public. Une politisation de circonstance ?, Montpellier, 10 juillet 2017.
– Discutant : journée d’étude EthnoPol –AFSP- CHERPA, Ethnographie politique des émotions. Approches comparées, Aix-en-Provence, 30 mai 2017.
– Discutant : Journée d’étude Générations et Protestations dans la MENA et la Méditerranée, York University/IREMAM, Aix-en-Provence, 3 mai 2017.
– Communication : « Entre pratiques intimes et sphère publique. Comment les engagements militants affectent la vie quotidienne ? », Journée d’étude Sous les pavés, le quotidien ! Vie quotidienne et militantisme, ENS – Triangle (UMR 5206), Lyon, 21 octobre 2016.
– Communication : introduction du colloque La démocratie participative : refoulement ou formalisation des émotions ?, co-organisé avec Loïc Blondiaux, Paris, Université Paris 1-CHERPA, Paris, les 16 et 17 juin 2016.
– Communication : « Émotions… contre-mobilisation ! Comment les entrepreneurs de cause mobilisent leurs adversaires ? », Journée Émotions EHESS, CEMS-IMM, Paris, 24 mai 2016.
– Communication : « Les sensibilités à l’épreuve des images. Au croisement des paradigmes sémiologique et indiciaire », journée d’étude La fabrique de l’image dans les mondes arabe et musulman, (IREMAM – MuCEM – AMU), Marseille, 31 mars 2016.
– Communication : « Keynote addresses”, Mobilizing Emotions in South Asian Politics, EMOPOLIS Concluding International Conference, Centre for South Asian Studies-CNRS/EHESS, 8 February 2016.
– Communication: « Les registres émotionnels des croisades morales. Indignation et histoire sociale des protecteurs des animaux », Colloque international Croisades privées et problèmes publics. L’héritage sociologique de Joseph Gusfield, Université Paris-Dauphine, 23 novembre 2015.
– Communication : « La politisation des sensibilités. Au prisme de la protection des animaux », Section Thématique 8. Pour une politique des émotions, Congrès de l’AFSP, IEP d’Aix-en-Provence, 23 juin 2015.
– Discutant de l’axe « Action publique » et de la « Table ronde prospective » de la Section Thématique 8. Pour une politique des émotions, Congrès de l’AFSP, IEP d’Aix-en-Provence, 23 et 24 juin 2015
– Communication : « Les émotions collectives et les engagements militants à l’aune du détour historique », journée d’étude, Conceptions et usages historiques des émotions collectives, du Moyen Âge à nos jours, AMU-CNRS, TELEMMe, Aix-en-Provence, Mercredi 15 novembre 2017.
– Discutant de la session « Anciennes gauches et nouvelles mobilisations » de la journée d’étude Acteurs révolutionnaires et restauration autoritaire en Egypte : résistances, revirements, radicalisations ? IREMAM, programme WAFAW (When Authoritarianism Fails in the Arab World), 20 février 2015.
– Discutant des communications de Justine Lenoire et Frédéric Sawicki, colloque Conflits de lieux, lieux de conflits. L’espace des mobilisations territoriales, CHERPA, Institut d’études politiques d’Aix- en-Provence, Jeudi 29 janvier 2015.
– Communication: “A Theoretical perspectives from the seminar. Sensitizing devices: Between esthetic and contestation”, colloque Contestations, Emotions! Social and Artistic expressions in the Public Space. A theorical and practical perspectives from the field, CNRS- Birzeit University- IRD, Ramallah, 18 & 19 february 2014.
– Communication: « Comment saisir des registres émotionnels à travers des données d’archives ? », colloque international Les émotions : un tournant en histoire et dans les sciences humaines ?, Casa de Velázquez, Madrid, le 11 décembre 2014.
– Discutant, et organisateur avec Amin Allal et Marine Poirier, de L’atelier doctoral n°3 / Faire face au bouleversement soudain du terrain de l’enquête. A l’épreuve du « Printemps arabe », Congrès AFSP, Paris, 11 juillet 2013.
– Discutant de la session « Devenirs d’enfants de militants. Formes d’encadrement de l’enfance et de l’adolescence » de la Section Thématique 35. La socialisation politique des enfants : pour un réexamen empirique et transdisciplinaire, Congrès AFSP, Paris, 10 juillet 2013.
– Communication: « Témoigner de l’immersion dans l’horreur. Un dispositif de sensibilisation au service d’une cause militante », colloque international, « En immersion », Expériences / pratiques / représentations de l’immersion en sciences sociales, journalisme et littérature, CRAPE/UMR 6051 (CNRS – Université de Rennes 1 – IEP Rennes – EHESP Rennes), Rennes, le 28 novembre 2013.
– Communication: « Sensibilités militantes et juridicisation des griefs. Les promoteurs des “droits de l’animal” et les contextes étatiques », Colloque organisé par Pierre-Yves Baudot et Anne Revillard, L’Etat des droits. Pratiques des droits dans l’action publique, 25 et 26 juin 2012, Université Paris 13 – Villetaneuse et Sciences-Po Paris.
– Communication: « Le “mouvement de libération animale”. Innovation singulière ou réactualisations plurielles ? », Colloque International Un “Tournant animaliste » en anthropologie ?, Fondation A et P Sommer, Laboratoire d’Anthropologie Sociale / Association pour la Recherche en Anthropologie Sociale, Paris, Collège de France, 22-24 juin 2011.
– Communication: « Entre (non-)objet académique et entreprises militantes. Comment analyser les mobilisations pour la protection des animaux ? », journée d’étude organisée par le laboratoire du CERAPS et les étudiant-e-s du Master2 Recherche-sciences politiques de l’université Lille-2, La sociologie des mobilisations: objets légitimes, méthodes consacrées et objets oubliés, Université de Lille-2, le 23 septembre 2011.
– Communication: « Ce que les engagements militants doivent aux sentiments de l’enfance. Le cas de la cause animale », Colloque Âge et politique, Paris, CEVIPOF, 9-10 décembre 2010.
– Discutant de la quatrième session de la journée d’étude, « “Faire campagne”; mobilisations, représentations et contestations », IEP d’Aix-en-Provence, le 6 mai 2010.
– Discutant première session du colloque « Droits de l’homme et politique dans les. Amériques », IEP d’Aix-en-Provence, Sciences-po Aix, 12 mars 2010.

Séminaires
– Séminaire « Corps et sciences sociales » – I. Émotions et sciences sociales – Présentation critique d’ouvrages en présence de leurs auteurs – MSH Paris Nord – Fondation MSH Paris, Loïc Blondiaux, Christophe Traïni (dir.), La démocratie des émotions. Dispositifs participatifs et gouvernabilité des affects, Presses de Sciences Po – Paris, 4 décembre 2020.
– Communication « Dispositif participatif et gouvernabilité des affects », atelier de recherche de l’IMéRA Démocratie et agonalité affective, 14 Janvier 2020, Marseille.
– Présentation et discussion de l’ouvrage codirigé avec Loïc Blondiaux La démocratie des émotions. Dispositifs participatifs et gouvernance des affects, séminaire du GIS Démocratie et Participation « Expérimentations démocratiques, émancipation et transformation sociale », 3 avril 2019, Paris.
– Communication : « Les dimensions émotionnelles des (re)conversions militantes », séminaire études de l’engagement (responsables Isabelle Sommier, Frédéric Sawicki), CRPS, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 16 janvier 2019.
– Présentation et discussion de l’ouvrage codirigé avec Loïc Blondiaux La démocratie des émotions. Dispositifs participatifs et gouvernance des affects, Presses de Sciences Po, séminaire général Arènes UMR 6051, Sciences Po Rennes, 15 janvier 2019.
– Communication : « Entre mise à l’épreuve des émotions et formalisation d’expertise. La simulation judiciaire comme mode de contestation », séminaire Pragmatisme et conflictualité : la critique des pouvoirs en régime de controverse (responsables Francis Chateauraynaud, Jean-Michel Fourniau), EHESS, Paris, 16 mars 2018.
2017
– Présentation critique d’ouvrage en présence de l’auteur, Christophe Traïni, La cause animale, PUF, séminaire « Corps animal et sensibilités » (responsable Dominique Memmi), EHESS, Paris 8 décembre 2017.
– Communication : « Les émotions collectives et les engagements militants à l’aune du détour historique », journée d’étude, Conceptions et usages historiques des émotions collectives, du Moyen Âge à nos jours, AMU-CNRS, TELEMMe, Aix-en-Provence, Mercredi 15 novembre 2017.
– Discutant : section thématique du congrès de l’AFSP, L’engagement des supporters de football dans l’espace public. Une politisation de circonstance ?, Montpellier, 10 juillet 2017.
– Discutant : journée d’étude EthnoPol –AFSP- CHERPA, Ethnographie politique des émotions. Approches comparées, Aix-en-Provence, 30 mai 2017.
– Discutant : Journée d’étude Générations et Protestations dans la MENA et la Méditerranée, York University/IREMAM, Aix-en-Provence, 3 mai 2017.
2016
– Communication : « S’engager pour une cause : entre ressorts affectifs et justifications militantes », Séminaire de l’EHESS, Contestation et engagement politique : corps, émotions, convictions, Paris, 11 mai 2016.
– Communication, « La politique entre mises à l’épreuve des émotions et formalisations d’expertise », Séminaire général du Centre d’Etudes Européennes, Science Po, Paris, 22 novembre 2016.
– Communication: « Sensibilités primordiales et mémoire collective des militants de la cause animale », séminaire de recherche EHESS -Identités, émotions, mémoires, responsables Johann Michel et Gérôme Truc, Paris le 8 avril 2014.
– Discutant: « Engagements militants et mobilisations collectives : un tournant émotionnel ?», atelier doctoral du colloque international Les émotions : un tournant en histoire et dans les sciences humaines ?, Casa de Velázquez, Madrid, le 12 décembre 2014.
– Communication: « La cause animale : une mise en perspective socio-historique », conférence dominante d’approfondissement Science politique, écologie et stratégie, AgroParisTech, Paris, le 27 février 2014.
– Communication : « Les registres émotionnels de la protection animale », Séminaire du réseau AgriBEA, Emotions par et pour les animaux : Quelles conséquences sur les comportements individuels et sociaux ?, Institut national de la recherche agronomique (INRA), Paris-Ivry, France, 5 Avril 2013.
– Communication : « Autour de l’ouvrage: La cause animale (1820-1980). Essai de sociologie historique », Séminaire de recherche conjoint Mentalités et Le Petit Pragmatiste, UMR Pacte, animé par Emmanuelle Comtat, Elsa Guillalot, Emmanuel Taïeb & Virginie Tournay, 14 mars 2013, IEP Grenoble.
– Communication : « Émotions, mobilisations et expertises juridiques », séminaire Centre d’Etudes et de Recherches Internationales et Communautaires, Aix-en-Provence, Université Paul Cézanne Aix- Marseille III, le 18 février 2011.
– Communication : «Présentation et discussion de l’ouvrage Émotions… Mobilisation ! », Conférence de l’École Doctorale de Paris 1, centre Pantheon, le 27 mai 2010.
– Groupe de Recherches Interdisciplinaires sur le Politique « Présentation des travaux de Christophe Traïni en sa présence », discutants Stéphane Latté et Yann Raison du Cleuziou, Paris, ENS-Ulm, site Jourdan, le 27 mars 2010.