Célia Lamblin – Vivre la révolution égyptienne à distance

arton2059

éd. L’Harmattan / Movida – mobilités africaines, 2021
Préface de Sarah Ben Néfissa

Lors du processus révolutionnaire de 2011, les Égyptiens vivant en France, installés à Bordeaux, Marseille, Paris ou Toulouse, ont fait éclater les identifications qui leur étaient assignées et fait évoluer leurs projets migratoires, familiaux et professionnels. À partir d’une approche sociologique des migrations égyptiennes en France, cet ouvrage a pour ambition de saisir la manière dont un événement d’envergure nationale influence plus ou moins durablement les trajectoires individuelles de ceux qui n’en ont pas été directement témoins. L’auteur propose d’analyser les dynamiques migratoires au regard de quelques grands thèmes de la sociologie politique : la participation électorale à distance, l’action collective et l’engagement associatif.

Célia Lamblin est chercheur associée à Mesopolhis

Lire aussi

Odasso Laura, & Fornalé, Elisa (2022). The ‘inconfinables’ or the creation of ‘superfluous lives’ in times of crisis . Migration Letters, 19(6)

1119168554

Christophe TRAÏNI, Fabien CARRIE, « Animal Rights Movement », in Snow, David A., Della Porta, Donatella, Klandermans, Bert, Mc Adam, Doug (eds.), The Wiley-Blackwell Encyclopedia of Social and Political Movements, 2nd Edition, Oxford, John Wiley and Sons Ltd, 2022.

L-education-aux-marges-en-temps-de-pandemie

L’éducation aux marges en temps de pandémie. Précarité, inégalité et fractures numériques