LE CHÊNE Elen

Coordonnées

elen_lechene@hotmail.fr

  • Docteure en science politique, chercheure associée à Mesopolhis
  • Depuis 2021, ATER et chargée de cours à l'Université de Lille
  • Thèse à Sciences Po Aix soutenue en mai 2021 intitulée Frontières de l’État, frontières dans l’État : jeux et pouvoirs bureaucratiques dans le gouvernement des exilés en Turquie (1990-2020), sous la direction de Philippe Aldrin et Aude Signoles
  • Qualifiée par le CNU aux fonctions de maître de conférences en science politique (section 04) et en sociologie, démographie (section 19)

Fonctions

Elen Le Chêne est docteure en science politique, chercheure associée à Mesopolhis et chargée d’enseignement à l’Université de Lille. Ses activités de recherche se situent au croisement de la sociologie politique de l’action publique, de l’État et de l’Union européenne. Ses travaux portent en particulier sur la fabrique des politiques migratoires et frontalières en Turquie entre 1990 et 2020 et sont consacrés aux élites administratives du pôle sécuritaire de l’État (principalement des hauts fonctionnaires de police et du corps préfectoral) ainsi qu’aux expert‧es et consultant‧es européen‧nes qui font circuler des savoirs de gouvernement. Elle a également conduit des recherches sur les dispositifs d’identification des exilé‧es syrien‧nes et le rôle des publics dans la fabrique de l’action publique et de l’ordre. Ses travaux ont notamment été publiés dans la Revue française d’administration publique, Sociétés politiques comparées, Migrations et société.

Travaux universitaires

Articles dans des revues à comité de lecture (3)

« Contourner pour exister : les Syriens et les acteurs humanitaires face à la bureaucratie turque », Migrations et Société, vol.3, n°177, 2019, p. 53-67 (avec Adrian Foucher).

« La fabrique de l’asile sans le droit à l’asile. La gestion différentielle des exilés “non européens” en Turquie », Sociétés politiques comparées, n° 47, 2019 [En ligne] : http://fasopo.org/node/275

« La gestion intégrée des frontières : circulation et projection internationale d’un “modèle” européen. L’exemple de la Turquie », Revue française d’administration publique, 2017, vol. 1, n° 161, p. 117-132.

Contribution à des ouvrages collectifs (1)

« Les politiques migratoires au prisme des transformations du champ bureaucratique turc. Ce que l’élargissement fait aux “secteurs“ d’action publique en Turquie » in Claire Visier (dir.), La Turquie d’Erdogan, avec ou sans l’Europe ?, Presses Universitaires de Rennes, 2018, p. 57-102.

Recension d’ouvrage (1)

« Aymes Marc, Gourisse Benjamin, Massicard Élise (dir.), L’art de l’État en Turquie. Arrangements de l’action publique de la fin de l’Empire ottoman à nos jours, Paris, Karthala, 2013, 432 p.  », Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée [En ligne], Lectures inédites, mis en ligne le 23 mai 2014. URL : http://remmm.revues.org/8558

Contributions à des rapports (2)

Coordination et rédaction d’un rapport pour Noria Research, « La politique humanitaro-sécuritaire d’Ankara vis-à-vis des réfugiés syriens : entre contrôle, intégration et usages politiques », 2020, 49 p., avec Adrian Foucher & Maissam Nimer.

Rapport pour le Fonds d’Analyse des Sociétés Politiques (FASOPO) et l’Agence Française de Développement (AFD), « La Turquie à l’heure syrienne. Administration et contrôle des frontières », 2017, 95 p.

 

Domaines des recherches

  • Sociologie politique | Relation entre politics et policies; rapport(s) au politique des fonctionnaires ; loyauté politique ; sociologie des élites et des fonctionnaires intermédiaires ; changement de régime.
  • Sociologie de l’action publique | Processus de catégorisation et d’évitement de l’action publique ; fabrique et usages de l’expertise ; dépolitisation et politisation ; action publique et régime politique ; street-level bureaucrats.
  • Sociologie de l’État et des politiques de sécurité | Sociologie de la police, du corps préfectoral et des professionnels de la sécurité européens (agence Frontex, experts des États-membres, consultants) ; réformes en matière de sécurité civile ; marché international de l’expertise en gestion des frontières ; analyse de risques ; recompositions des relations civilo-militaires ; dispositifs de contrôle, d’identification et d’encartement.
  • Sociologie de l’Union européenne et de l’international | Circulation transnationale de normes et de savoirs de gouvernement ; marché de l’expertise européenne ; gouvernement par projets ; professionnels de l’Europe (Commission européenne, Frontex, experts).
  • Sociologie politique de la Turquie contemporaine

 

Appartenance à des réseaux de recherche

  • Participation aux activités de recherche de BorderMars (2022 – aujourd’hui)
  • Participation aux travaux et séminaires de l’Observatoire de Turquie (2018 – 2021)
  • Création et participation aux activités de recherche de Solidarity Watch (2016-2019)
  • Participation aux séminaires et travaux de l’ANR Transfaire (Matières à transfaire. Espaces-temps d’une globalisation (post-)ottomane) (2016-2017)
  • Participation aux séminaires et travaux du LabexMed « Espace de liberté, de sécurité et de justice : une politique publique de l’Union européenne en quête de modèle ? » (2015-2017)

 

Expériences d’enseignement

  • Trois contrats d’enseignement: ATER temps plein (Lille), ATER mi-temps et Contrat de Mission d’Enseignement (Aix-en-Provence)
  • Cours généralistes de science politique: Sociologie politique, sociologie de l’action publique, théories des sciences sociales, méthodologie du travail universitaire et de la recherche en sciences sociales
  • Cours de spécialité: Institutions et politiques européennes, Action publique transnationale, Relations internationales