Rémi CARCELES – La France s’inquiète de la diplomatie culturelle de la Turquie (Boulevard extérieur)

téléchargement

La présence d’institutions culturelles et religieuses sur le territoire français inquiète les autorités, qui dénoncent les dangers d’un séparatisme contraire aux valeurs de la République. Le président Recep Tayyip Erdogan leur répond que la France a développé elle-même de nombreux établissements d’enseignement à l’étranger, et notamment en Turquie. Doctorant en science politique à l’Université d’Aix-Marseille, et chargé de cours à Sciences-Po Aix, Rémi Carcelès analyse la volonté d’expansion culturelle de la Turquie à travers sa diplomatie éducative et les résistances du gouvernement.

Lire aussi

CRII_103

Contester par les chiffres : analyse des collectifs d’audit citoyen de la dette en France, en Espagne et en Belgique

Capture d’écran 2024-06-03 à 10.42.08

Dénoncer les discriminations vécues à l’université : entre silence, révélation et signalement

Capture d’écran 2024-04-30 à 10.35.05

Les citoyens contrôleurs de l’action publique. Belgique, France, Espagne (années 2010)