Laurent Mucchielli – « Penser la violence »

publication

Rhizome 80-81 – « Échos de la violence », été 2021.
Article en téléchargement

« Des faits divers criminels abondamment relayés par les médias et les réseaux
sociaux jusqu’aux manifestations de rue, en passant par toutes les formes d’insultes et de harcèlements, notre société est saturée par l’usage du mot « violence ». Aucun territoire, aucun métier, aucune scène de la vie sociale ne semblent y échapper. Dans le débat public, « la violence » se dit généralement au singulier et elle n’a pas de contenu précis prédéterminé. C’est qu’il ne s’agit pas d’une catégorie d’analyse, mais d’une catégorie morale. Plus qu’une qualification de faits, il s’agit en réalité d’une disqualification de faits. La violence est quelque chose que l’on condamne. C’est de surcroît quelque chose dont on s’inquiète : « l’augmentation de la violence ». »

Lire aussi

téléchargement

DicoPart – le dictionnaire critique et interdisciplinaire de la participation, la démocratie et la citoyenneté

Odasso Laura, & Fornalé, Elisa (2022). The ‘inconfinables’ or the creation of ‘superfluous lives’ in times of crisis . Migration Letters, 19(6)

1119168554

Christophe TRAÏNI, Fabien CARRIE, « Animal Rights Movement », in Snow, David A., Della Porta, Donatella, Klandermans, Bert, Mc Adam, Doug (eds.), The Wiley-Blackwell Encyclopedia of Social and Political Movements, 2nd Edition, Oxford, John Wiley and Sons Ltd, 2022.