Nicole Ramognino, Ariane Richard-Bossez (dir.) – La connaissance au cœur du social. Catégories élémentaires et activités éducatives

arton1736

L’Harmattan, coll. « Epistémologie, philosophie, sciences », 2021.

Cet ouvrage est une contribution à la défense d’une sociologie générale. Il pose l’hypothèse que la connaissance (la cognition, l’épistémé… quelles que soient ses appellations diverses) est une entrée générale et transversale dans l’observation des phénomènes sociaux, puisqu’elle traverse toute activité sociale et tous les objets sociaux. Les travaux présentés abordent cette question sous un angle ontologique et empirique. Une première partie propose une enquête réflexive sur les catégories générales anthropologiques, qui posent l’existence d’objets ou d’êtres, sur la définition de la spatialité et ses frontières, et sur celle d’une temporalité plurielle dans laquelle s’inscrivent les êtres et les objets sociaux.

- Sommaire

Avec des contributions de : Daniel Frandji, Catherine GalliIris Loffeier, Célia Poulet, Nicole RamogninoAriane Richard-Bossez, Paul Sabourin, Sophia StavrouDimitris Trimithiotis, André Turmel, Philippe Vitale.

Lire aussi

Capture d’écran 2022-11-28 à 14.21.02

Contributions de Philippe Aldrin, Christophe Traïni et Magali Nonjon in DicoPart – le dictionnaire critique et interdisciplinaire de la participation, la démocratie et la citoyenneté, 2022.

Odasso Laura & Fornalé Elisa, The ‘inconfinables’ or the creation of ‘superfluous lives’ in times of crisis . Migration Letters, 19(6), 2022.

1119168554

Christophe TRAÏNI et Fabien CARRIE, « Animal Rights Movement », in Social Movements. The Wiley-Blackwell Encyclopedia of Social and Political Movements, 2nd Edition, Oxford,2022.